Le dernier secret

La rencontre entre Joseph Agostini et Raffaele Salis a donné lieu à la création d’un huis clos psychologique, à trois personnages féminins, intitulé Le dernier secret.

Lisandra, Béa et Pauline, trois cousines se retrouvent à l’enterrement de leur grand-mère en Corse. Deux d’entre elles vont se livrer à un véritable jeu de massacre. Un secret refait surface et c’est toute la famille qui explose !

La scène du Dernier Secret se situe à Campoloro, non loin de Cervioni, où Joseph Agostini a passé son enfance auprès de ses grands-parents.

Macha Orlova, Esther Bastendorff et Frédérique Auger sont les trois comédiennes choisies par Raffaele Salis pour incarner les rôles des cousines, en 2013, à l’Antidote Théâtre d’Avignon, puis à l’Essaion, à Paris.

Pour l’avant-première de la pièce à Paris, au Théâtre des Déchargeurs, le psychanalyste Claude Nachin, spécialiste du secret en France et auteur de nombreux ouvrages, dont Les fantômes de l’âme, a proposé un débat sur ce thème.

 

Lisandra
Je ne sais pas ce qui est pire, le mensonge ou le souvenir. Le mensonge à soi-même ou le souvenir de la douleur informe, logée en soi, au plus profond. Je l’ai déjà peinte, la vérité dont tu parles. Ne m'oblige plus à en faire des paroles semées au vent. Retourne à Auxerre, Béa, et fais ton travail. Prescris des médicaments à des gens dont tu ne connais ni le chagrin ni la douleur.

Béa
Lisandra…

Lisandra
Préviens John David que son père l'a aimé et qu'il n'a plus à sans cesse le vérifier. Marie toi avec ton banquier et faîtes nous de jolies petites têtes blondes carnassières.